Les appareils connectés que nous utilisons peuvent communiquer entre eux pour partager des données ou encore pour accéder à internet de plusieurs manières. Voici 5 des protocoles les plus courants qui permettent cette connexion :

  • la connexion Ethernet,
  • la connexion Wi-Fi,
  • la connexion de données mobiles,
  • la connexion Bluetooth,
  • la connexion NFC.

L’activité disponible sur la page Quels appareils et objets peuvent partager de l’information ? vous permettra de découvrir certains appareils du quotidien qui utilisent ces protocoles de connexion pour se connecter à d’autres appareils ou pour accéder à internet.


C’est à vous de jouer ! Faites pivoter les cartes ci-dessous en cliquant sur le bouton « Retourner » pour en apprendre plus sur ces protocoles.

Pour les besoins d’accessibilité universelle notamment, vous pouvez également retrouver les informations sur les différents protocoles en dessous de la case d’activité. Une version téléchargeable au format PDF est également disponible en bas de page.

En somme, voici les 5 protocoles présentés dans l’activité ci-dessus :

  • la connexion Ethernet : la connexion Ethernet permet à un appareil d’accéder à internet par le biais d’un câble Ethernet, aussi appelé câble réseau. Par opposition aux connexions sans fil, il faut brancher le câble pour établir la connexion. Exemple : lorsque vous branchez un ordinateur à un routeur.
  • la connexion Wi-Fi : il s’agit d’un type de connexion sans fil. Le Wi-Fi, aussi orthographié « wifi » permet de relier plusieurs appareils informatiques par le biais d’ondes radio. Il est ainsi possible d’accéder à internet (exemple : connecter son téléphone au routeur) ou de relier plusieurs appareils de son réseau (exemple : relier son ordinateur à une imprimante sans fil).
  • la connexion de données mobiles : plusieurs protocoles courants sont assez répandus, par exemple la 3G ou la 4G. Il s’agit de technologies qui permettent à des appareils mobiles (téléphone, tablette) de se connecter à internet à partir du réseau de leur opérateur de téléphonie mobile (exemple : Bell, Fido, Videotron, etc.). Exemple : utiliser la 3G de son téléphone pour aller consulter ses courriels en ligne.
  • la connexion Bluetooth : il s’agit d’un protocole de connexion sans fil qui s’établit entre des appareils situés à proximité. Par le biais d’ondes radios, les appareils proches peuvent communiquer afin de transférer des fichiers ou de permettre à un des appareils de partager sa connexion à internet dans un rayon maximum de 10 mètres environ. Exemple : connecter son téléphone à des haut-parleurs.
  • la connexion NFC : le protocole de communication en champ proche, en anglais Near Field Communication (NFC), permet d’échanger des données entre 2 appareils qui sont mis en contact ou à moins de 10 centimètres l’un de l’autre. En somme, il suffit de coller les 2 appareils pour permettre l’échange d’informations. Exemple : lorsque vous rapprochez votre carte de crédit de la machine pour payer dans un supermarché.